Vive la bouffe et le vin Français

Publié le 30 Nov 2011 | 0 commentaire

LE MARIN, MARTINIQUE
LAT. 14°26,7′N – LONG. 60°54,0′W

Détails de notre navigation

De Rodney Bay, Ste-Lucie au Marin, Martinique

  • De 10:30 à 2:30 hres
  • 25 m.n, 4:00 hres
  • Vitesse moy. 6,25 noeuds, à moteur

À l’ancre à l’ouest du port

En début et fin de saison, le passage dans les îles françaises signifient: bonne bouffe. On stocke! On ne peut nier nos origines… les produits et les alcools que l’on retrouvent ici font notre joie et nous comblent. Avec nos 4 1/2 ans d’expériences, nous pouvons dire que nous sommes des pros de l’appro. Nous avons loué une voiture une journée et ramasser la marchandise. Le lendemain, on rangeait tout dans les coffres. Voilà l’travail! Maintenant, il s’agit de ne pas faire  »les grulots qui grongent », dixit la fille de Jean-Pierre expliquant à son père pourquoi son calendrier à chocolat de l’avent était très entamé deux jours après l’avoir reçu, et de faire durer le plaisir de déguster toute ces bonnes choses en bonne compagnie.

Comme à notre habitude, nous avons fait aussi le plein de bikinis dans notre boutique favorite à Ste-Anne. Elle est située sur un coin de la place de l’église. Ils ont toujours le modèle que vous voulez avec ce motif et cette couleur dans votre taille. Les prix sont raisonnables et les maillots durables. Ils sont formidables. Alors, on en achète tout plein. Jean-Pierre prétend que c’est son cadeau de Noel. Cette année le compte s’élève à 4.

La remontée est lente et la température n’est pas vraiment de notre bord. Depuis, 10 jours beaucoup de pluie et d’orages. Puis ensuite Pfffuit!!! pus de vent. ET re de la pluie… Alors, c’est au vent de Yanmar que nous avançons par petit saut. Aujourd’hui 1er décembre, nous sommes à Grande Anse d’Arlet, toujours en Martinique, très très joli mouillage pour attendre un fenêtre qui nous l’espérons nous permettra de rejoindre les Vierges à voile. L’eau est belle, le snorkel, intéressant, des tortues ici et là et une plage bordée de petits restos et un soleil qui se couche dans la mer. Pas mal!!!!

Des dizaines de de boîtes de Cuvée Carton et de Château-La-Poche, nous jetons les cartons et empilons les sacs dans les cales. Très pratiques et surtout économiques…

 

Des olives, des terrines, de la pâte de tomate en tube (tellement pratique), de l’huile d’olive pressée à froid et les indispensables pâtes

Les douceurs sucrées

Cornichons surfins et câpres

La garniture forestière, un mélange de champignons délicieus, encore des olives, du thon à l’huile d’olive

Flûtes au fromage, chocolat noir aux noisettes

Orangina, Ricard, eau pétillante Badoit, Neuilly-Pratt, Rhum Martiniquais, Champagne, gâteau italien au beurre, bouteilles de vin plus fancy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *