Au revoir papa

Publié le 5 Juin 2010 | 0 commentaire


St-Hyacinthe 192..? Mon papa ne doit pas avoir encore un an. N’est-ce pas qu’il est mignon?

LUCAYAN, GRAN BAHAMA, BAHAMAS
LAT. 23°55′N – LONG. 76°17′O

C’est aujourd’hui que mon papa nous a quittés. De lui, je retiendrai avant tout la grande passion qu’il a eue et entretenue depuis aussi longtemps que je me souvienne, pour les voitures anciennes. Une passion inépuisable qui l’a habitée et l’a animée jusqu’à ses derniers moments. En fait, la dernière fois que j’ai vu son visage prendre des couleurs, c’est lorsque son ami André Riendeau est venu le visiter à l’hôpital et lui a parlé de Ford modèle T.

Cette formidable faculté d’éprouver un intérêt fort et un plaisir vif pour une chose précise pendant toute ces années m’a fascinée. Et je crois que d’être aujourd’hui ou je suis, à naviguer sur mon voilier, n’est certainement pas étranger à cette idée de passion qu’il m’a inculquée.

Merci à ma soeur Joane qui a tenu la main de papa lorsqu’il nous a quitté et qui a été si disponible pour lui ces derniers temps. Merci à Carl qui l’a supporté.

Merci à Hellen qui pendant les 22 dernières années a tant pris soin de lui et l’ a entouré d’amour. Merci de lui avoir tenu l’autre main ce matin.

Merci à Claire et à Serge qui dans cette épreuve ont supporté Hellen ces derniers mois.

Merci aux nombreux membres de la famille et amis qui l’ont visités à l’hôpital et Au Diapason.


1962 -Hampton Beach

Mon papa avait un chapeau de paille que j’aimais beaucoup parce qu’il avait tout autour une bande de faux gazon que je trouvais très jolie. Déjà j’ai le look marin. Pendant près de quinze ans en famille, nous avons pris nos vacances à la mer. J’ai eu la piqûre… Si bien que j’ai toujours continué à aller à la mer chaque année. Même aux études cassée comme un clou, je trouvais le moyen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *