Les BVI: le verdict

Publié le 7 Fév 2010 | 0 commentaire

LEVERICK BAY, VIRGIN GORDA, BVI
LAT. 18°27′N – LONG. 65°26′O

En 2007, lorsque nous avons fait notre grande descente du lac Champlain vers Trinidad, nous n’étions pas passé par les îles vierges par manque de temps. Curieux, nous avons interrogé les navigateurs qui y étaient allés pour connaître leurs impressions. Invariable, c’est noir ou blanc… ils ont adoré ou détesté. Je peux vous dire maintenant qu’après cinq jours de séjour dans ces îles, nous nous rangeons du côté de ceux qui adorent.

Les BVI est un terrain de jeux fabuleux. On s’y déplace presque toujours à voile. Les mouillages sont à 2-3 heures les uns des autres et sont tous aussi beaux les uns que les autres, en plus d’être tranquilles. Il y a moyen de se mettre à l’ancre et d’éviter les frais de moorings de 25$/jour. Le snorkel est excellent. Les installations pour accomoder les navigateurs (eau, essence, épicerie, buanderie, etc.) sont nombreuses. La petite échelle des marinas et des resorts nous plonge dans des ambiances chaleureuses en plus d’être diversifiées.

Remarquez, nous ne sommes pas encore aller à Road town, le gros spot de la place…mais sommes vraiment obligés d’y aller? Pas sûr… En fait, le seul inconvénient que nous avons connu jusqu’ici, ce sont les mouches!!! Nous n’en avions pas eu à bord depuis belle lurette. Faut bien trouver quelque chose pour se plaindre au paradis…

Nous sommes très heureux de notre décision de deumeurer ici au moins un mois pour y recevoir nos visiteurs. Les prochains? Ce sont Sophie et Vincent qui arrivent dans deux jours. C’est avec un grand plaisir que nous allons avoir gâter ces potes qui nous ont si bien accueillis et logés l’été dernier.

p.s. Hélène n’a pas pleuré cette année lorsqu’elle nous a quitté. Elle a grandi en sagesse la belle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *