Hapiness therapy

Publié le 15 Fév 2013 | 0 commentaire

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

ST GEORGE, GRENADE
LAT. 12°02,3’N – LONG. 61°45,4’W

Du 16 au 23 janvier 2013  –  Alain, muni de ses Nikons à multiples lentilles, étudie minutieusement ses sujets et capte avec parcimonie quelques morceaux choisis. Nathalie clique et filme sans ménagement et avec bonheur, tout comme elle croque dans la vie.  Ces deux allumés ont beaucoup voyagé notamment en Asie; ils adorent l’Inde. Il y a plusieurs années, ils ont fait de la voile avec un ami sur le Lac Champlain et en garde un excellent souvenir. Ainsi, pour découvrir les Antilles, ils ont choisi le combo : séjour à terre à Grenade et escapade à voile dans les Grenadines. Belle rencontre!

DSC_0203

DSC_0186

BEST OF

À Sandy Island, nous avons initiés Nathalie et Alain au snorkell.  Ils en ont vu de toutes les couleurs à leur plus grand plaisir et au mien. Après un arrêt pour cause d’otite, ce saut dans le grand bleu m’a fait le plus grand bien.  L’endroit est idyllique, on ne veut rien rater…On y demeure une deuxième journée. Pourquoi s’en passer?

Le lendemain à Tobago Cays, ils apprécient les multiples personnalités des boat boys et prennent plaisir à leurs contacts. Ce marché ambulant et flottant pour faire les provisions leur rappelle certaines expériences asiatiques. Nous achetons un thon bien frais. On le déguste sur le champ en tartare avec avocat et poivre rose. L’expérience avec les tortues leur semble si extraordinaire qu’ils se demandent si ailleurs un jour, ils pourront la répéter. Le soir venu, le scintillement des feux de mouillages sur fond d’îles désertes les fascine. Collage exotique!

 DSC_0192
 DSC_0232

À Mayreau, c’est la totale : les multiples panoramas, le village coloré, les habitants sympas, le soleil se noyant dans la mer, les poissons, les oursins et les coraux abondants sous le masque, le vent chaud, la plage…Grande tranquillité!

Chatham Bay couronne le voyage par l’invitation de Nathalie et Alain à un souper de langouste dans un bar-resto de plage.  La bouffe et le service sont excellents. King est venu s’assoir avec nous…jaser… pis se faire payer un punch. Puis, il y a le guitariste local, genre de Spike Lee à lunettes recyclées dans un masque de plongée qui chante à la Bob Dylan, son accompagnateur au tamtam qui se permet des envolées rap débridées, un ex-pêcheur qui s’en mêle et veut aussi faire son show en se prenant pour leur manager, la moman et ses enfants qui se bidonnent devant ce cirque dans le fond du resto tout près de nous. On ne veut plus partir…Pur plaisir!

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *