La plage qu’il nous faut

Publié le 22 Nov 2008 | 0 commentaire

TOBAGO, KINGS BAY
LAT. 11°15′N – LONG. 60°32′O

palmier

jp-palmier« La plage qu’il nous faut »
(comme disent les revues féminines)

Une ceinture en croco, un sac en similicuir, des botillons en suède, des bracelets en résine, une blouse en satin, une jupe en velours, des chaussures en cuir laqué et tutti quanti…oui, je les veux! C’est ce qui me faut…J’adore les chandelles d’Ana, les coquetiers en céramique Tag, le pouf en polyester à pois, le cadre en carton, et bla, bla, bla!!!!

jp-hair band

Ce qui m’a frappé lors de la lecture des nombreuses revues féminines que Sophie m’a gentiment apportées, c’est combien est grande la panoplie des choses nécessaires pour combler nos besoins et être bien dans sa peau dans la vie. Et cela recommence à chaque mois. J’adore regarder (non, je ne les achète pas pour les articles!) les images de mode depuis toujours. Je m’en confesse, j’en suis une grande consommatrice mais ce qui m’agace depuis quelques années , ce sont les titres rendant la consommation pressante voire indispensable. Vus en titre en novembre dans deux revues québécoises: À désirer, À prendre, À acheter, À avoir, Nous voilà accro, Les tendances à avoir à tout prix, Votre coup de coeur, Votre nouveau complice, Pourquoi Pas?, Je les veux! et je me fais plaisir, Vous aimez, Osez, Les pics à fromage qu’il nous faut… C’est à en donner mal au coeur cette invitation à la surconsommation. Bon voilà, le méchant est sorti!

Toujours est-il que nous commes dans une baie à environ une heure de moteur au sud d’Anse Bateau et que nous avons trouvé la plage qu’il nous faut et comble du plaisir, il fait beau. À croire qu’Anse Bateau était damnée.

kings bsy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *