Les Grenadines

PARTIR AVEC NOUS POUR LES GRENADINES

UN ARCHIPEL IDYLLIQUE, DES PAYSAGES INESPÉRÉS !

 

Le micro archipel des Grenadines s’éparpille de Grenade à St Vincent dans la mer des Caraïbes, en une poussière d’îles volcaniques et de confettis de sable serti de coraux. Demeurés sans développement de grands complexes hôteliers et souvent dépourvues d’aéroport, ces petits joyaux ont su conserver leurs beautés naturelles: mer émeraude, eaux limpides, rivages de sable fin, beauté marine, charme authentique. Plusieurs îles sont inhabitées laissant que des plages vierges à découvrir.

Pour être en mesure de goûter pleinement les plus belles facettes de ce paradis exotique, naviguez avec nous sur Bleu Marie 2. Nous partagerons avec vous nos découvertes des 6 dernières années.

 

LE CLIMAT

Les Grenadines bénéficient d’un climat tropical. Les alizés tempèrent les températures qui restent stables toute l’année (autour de 30°). Grâce aux reliefs peu élevés des îles et îlots, le climat des Grenadines est nettement plus sec que celui de l’île de Saint Vincent ou de Grenade. La saison des humide s’y fait beaucoup moins ressentir. La saison sèche s’étend de janvier à mai. Typiquement, entre juin et septembre, les journées sont ensoleillées parsemées de courtes pluies concentrées surtout en fin de journée. (Voir la météo locale)

 

LA VOILE

55 milles nautiques séparent Sainte-Lucie, notre lieu d’embarquement et Bequia, l’île la plus au nord des Grenadines. Dans les Grenadines toutefois la distance entre les îles ne dépasse pas 7 m.n. La présence de coraux ou de hauts fonds exige une surveillance particulière. Les alizés balayent cette zone. Le courant général porte à l’ouest tandis que celui de marée porte à l’est. La mer est plutôt calme à l’abri des îles, mais elle s’agite dans les canaux qui les séparent, malgré une marée très faible.

 

 

 

BEQUIA ET PETIT NEVIS

Bequia, prononcé Bécoué, est la plus grande île des Grenadines. Nichée au fond d’Admiralty Bay, Port Elizabeth sa principale agglomération, offre un paysage animé et coloré. La population locale se mêlent à d’anciens navigateurs ayant choisi cette île charmante pour y poser leur sac à terre. De petits hôtels fleuris, des restaurants, des boutiques, des  »bouis-bouis », des vendeurs de rue, des barques de pêche tirées au sec émaillent le rivage. Là, un bar dont le comptoir est taillé dans une mâchoire de baleine et les tabourets, dans de véritables vertèbres de cétacés, témoignent de la pêche à la baleine qui a été longtemps une des activités traditionnelles de l’île.

Une exploration de l’îlet de Petit Nevis au sud-est permet de voir quelques vestiges de cette pêche. Et bien que les baleines soient protégées de nos jours, les pêcheurs de Bequia ont le droit de chasser un quota de quelques baleines par an selon les méthodes ancestrales au harpon à main. Ah oui, j’oubliais Petit Nevis est à vendre au cas où cela vous intéresserait. En attendant, elle est à nous…

PORT ELIZABETH, BEQUIA

PETIT NEVIS

 

MAYREAU ET LES TOBAGO CAYS

Couvrant moins de 3 km.ca., Mayreau abrite une petite communauté de quelques 200 habitants. Une magnifique plage de près d’un kilomètre borde la baie de Salines et partant de son rivage, l’unique route de l’île, mène au village accroché à la colline. Électrifiée il a y à peine dix ans, la petite bourgade ne porte pas de nom, n’a pas d’aéroport, pas de banque, pas d’aqueduc… Amour et eau fraîche! Dennis’s Hideaway offre boissons fraîches, bouffe et piscine dans son jardin avec vue. Plus exotique encore, Robert Lewis  »Righteous » un rastafarai hyper gentil vous cuisine du mérou au beurre citronné dans son resto coloré, construction artistique in progress. Atmosphère authentique assurée!

À 30 minutes à peine de navigation, les Tobago Cays sont composés de cinq îlets inhabités, Petit Rameau, Petit Bateau, Baradal, Jamesby et Petit tabac… où échoue Johnny Depp dans Pirates des Caraïbes. Ces îles sont protégées de l’océan par un récif corallien en fer à cheval. On considère qu’il s’agit des eaux les plus limpides des Caraïbes. Les Tobago Cays sont classés Parc National et le mouillage sur corps-mort est de mise afin de protéger les fonds. Les plages sont magnifiques, l’eau limpide aux couleurs incroyables et le monde sous-marin spectaculaire abritent une colonie de tortues imbriquées très peu farouches. Malgré l’achalandage assez élevé des Tobago Cays, on ne peut s’empêcher d’être pris au piège par leur charme mythique et… leurs boat boys.

TOBAGO CAYS

LA SILHOUETTE D’UNION ISLAND VUE DE MAYREAU

 

UNION ISLAND, MORPION ET PETIT ST VINCENT

Union est la plus accidentée des Grenadines (7,8 km²) est dominée par des pics élancés aux noms évocateurs (Olympe, Parnasse, Pinnacle…). Rien d’alpin, mais tout de même. Tout se passe à Clifton, où se regroupent un aéroport, la douane et la plupart des hôtels, restaurants, boutiques. Plusieurs vols provenant d’un peu partout dans les Caraïbes viennent s’y poser. Un charmant marché de fruits et légumes dont les échoppes sont toutes tenues par des femmes, anime le centre du village.

Le mouillage de Clifton est bien protégé par une barrière de corail sur laquelle Jenty, un sympa rasta, a construit Happy Island avec un tas de coquilles de lambis. Projet pour le moins écologique qui a permis de recycler des amas de coquillages devenus inutiles. L’île est un bar et un le bar c’est l’île, refuge pour toutes sortes de faune. Terrasse de sable blanc, patron cooooool, jus de fruits à forte valeur ajoutée et coucher de soleil.

Sous le vent de l’île d’Union, la baie de Chatham est un véritable havre de paix peu fréquenté: une plage paradisiaque sauvage, de l’apnée et une bonne ventilation ponctuée de rafraîchissantes rafales venues du Mt. Taboi.

À 5 kilomètres au nord d’Union, Petit Saint-Vincent est l’île la plus méridionale des Grenadines. Elle est privée et abrite une île-hôtel semble-t-il extraordinaire d’un raffinement et d’un standing qui en font un des musts des Grenadines. Chaque soir, une table est réservée au yachtmen de passage…Cela dit, le mouillage est charmant et la table de Bleu Marie, se défend bien.

À l’horizon, on aperçoit une dunette de sable blanc avec juste une paillote au toit en feuilles de coco comme point de repère. C’est Morpion, carte postale classique mais oh! combien plaisante. Mouillage de jour et apnée au programme.

LE MARCHÉ, UNION ISLAND

 

VOILIERS D’ENFANTS, BEQUIA

BEQUIA BEACH BAR

THE WHALEBONER INN, BEQUIA

MUR, PETIT NEVIS

MAYREAU

BÂTISSEURS DE BATEAU TRADITIONNEL

TORTUR IMBRIQUÉE, TOBAGO CAYS

BOURSE GRAFFITI, SANDY ISLAND

SYDNEY, BUSINESS MAN

MURALE BOB MARLEY, UNION

ARBRE FLAMBOYANT, UNION

HAPPY ISLAND, UNION

CHATTAM, UNION

MORPION

 

Envie d’en voir plus ? Visionnez nos albums photos des Grenadines !

Saint-Vincent & Grenadines

Saint-Vincent & Grenadines au printemps 2008

  • Sainte-Lucie
Moon Hole & Bequia

Moon Hole & Bequia au printemps 2008

  • Saint-Vincent & Grenadines
Grenade

Notre premier séjour à Grenade, à l\'été 2008

 

Pour toute l’info à propos de notre service de croisière* :

 

Voile-Vacances    Destinations    Tarifs et réservations

*Pour toutes questions, n’hésitez pas à communiquer mbleumarie@gmail.com