Meg, Mat, Syl et Derek

Publié le 25 Juin 2014 | 1 commentaire

DSC_0055

CLARKES COURT BAY, GRENADE
LAT. 11°59,1′N – LONG. 61°45,5′W

Une famille reconstituée bien sympathique a fermé en beauté la saison de charter 2013-2014. Nous leur avons taillé un itinéraire sur mesure. Derek a déjà séjourné 4 mois à Bequia, il veut faire découvrir l’île à ses enfants. Il y a trois ans, avec Sylvie, ils ont loué un voilier dans les Grenadines. Les Tobago Cays ont été leur coup de coeur. Sylvie vient tout juste de certifier « Padi ». Elle désire faire de la plongée et aussi, se délecter de la « Bequia Lime Pie » de chez Mac Pizzera.

Au départ, le capitaine longe la côte au vent de Grenade et jette l’ancre à l’île Ronde. La famille découvre un paysage et un mouillage tout neuf. Le lendemain, après deux sauts rapides sur Cariacou et Union, douanes oblige, nous nous installons aux Tobago Cays pour deux jours. Autonome, la famille en annexe batifole d’un îlot à l’autre, d’un récif à un trek pour revenir cuite juste à point, pour les repas à bord.

Jour 4, nous mettons le cap sur Bequia pour 2 jours. Sylvie nous fait découvrir la tarte divine de Mac. Avec Derek et Michèle, elle fait deux magnifiques plongées dont elle est bien fière, Moonhole et Ship’s Stern. Pendant ce temps, Jean-Pierre amène les enfants faire du snorkell à « Devil’s table » et s’amuse à les traîner au bout d’une corde avec l’annexe. C’est ici à Bequia que débutent les parties de train mexicain, un tout nouveau jeu pour Mat qui en raffole. Pendant ce temps, Meg parfait son tan en lisant le Cosmo.

Jour 6, nous filons vers le sud et nous arrêtons à Morpion pour le dîner et une saucette exotique. Ce soir, la famille soupe au chic resort de Petit Saint-Vincent, un autre mouillage inédit pour eux.

Jour 7, c’est le retour sur Grenade par la côte sous le vent. Le passage de Cariacou nous réserve de belles vagues d’environ 2,5 mètres. Comme le dit Derek, c’est mieux que La Ronde!

DSC_0062

DSC_0071

1 Commentaire

  1. Un dernier charter qui a eu l’air de vous plaire beaucoup. Tant mieux ! Vous prenez la route du Venezuela, nous celle de la Calofornie… On se croisera sur nos blogues. Youppi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *