Pierres Précieuses ???

Publié le 6 Oct 2012 | 0 commentaire

 

CLARKES COURT BAY, GRENADE
LAT. 11°59,1′N – LONG. 61°45,5′W

Que non!… Pas dans mon cas, puisqu’elle se loge dans ma vésicule biliaire et que je dois passer sur la table de l’orfèvre moderne.  STONE STORY:

Un vendredi, j’ai une barre intense dans le haut du ventre , cela dure 24 heures alitée puis, cela se calme tout en gardant une grande sensibilité. On ne mange plus, on ne boit plus, on se calme.

Mardi suivant, d’autres symptômes m’indiquent que cela ne va pas. À 9:00hres, je décide d’appeler le médecin. Rendez-vous à 12:00hres. À 1:30hres, j’avais passé l’échographie et le verdict était clair. Nous sommes le 18 septembre, j’ai des antibiotiques, des antispasmodique, un papier pour consulter un chirurgien et un holà! sur le gras.

1er octobre, rencontre satisfaisante avec le toubib. Le lendemain, visite agréable à la clinique privée ou je serai opérée. On fait les tests préalables, électrocardiogrammes. radiographie des poumons, prélèvements de sang et d’urine, en une demi-heure, c’est réglé. Mardi, prochain je rencontre l’anesthésiste. Le jeudi suivant, le 11, je me ferais opérée pour l’ablation de la vésicule biliaire pas laparoscopie. 3 jours d’hospitalisation sont prévus.

Si nous additionnons les coûts d’une telle opération en clinique pivée au Québec en chirurgie d’une journée (qui soit dit en passant se fait rembourser une part par la RAMQ) plus les billets d’avion, cela revient a peu près le même prix qu’ici. Donc mon choix, c’est Home Sweet Home: Ma Bleu Marie et mon chum. Pour la convalescence, nous nous installerons à la marina avec l’air climatisé.

Ainsi, je serai encore silencieuse pour quelques temps mais fraîche et dispose pour la nouvelle saison de navigation qui approche. YÉ!

DEPUIS LA FIN DES ANTIBIOS, PEU DE DOULEURS MAIS JE BAILLE, JE BAILLE, JE BAILLE, PAS D’ ÉNERGIE.

 

J’EN AI PROFITÉ POUR MANGER DU SUSHI…C’EST PAS GRAS LE SUSHI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.