Notre « enfer » américain

Publié le 30 Nov 2010 | 0 commentaire

DEVIL’S CAY, BERRY ISLANDS, BAHAMAS
LAT. 25°37′N – LONG. 77°44′W

Détails de notre navigation

De Fort Pierce, Floride, USA à West End, Gran Bahama, Bahamas

  • 100,0 m.n.
  • De 16:00 hres le 26 à 11:00 hres le 27
  • 19:00 hres
  • Vitesse moy. 5,3 noeuds, à voile et à moteur

Au nord-est de l’entrée de la marina

 

De West End, Gran Bahama à Devil’s Cay, Berry islands, Bahamas

  • 80,0 m.n.
  • De 17:30 hres le 27 à 8:30 hres le 28
  • 15:00 hres
  • Vitesse moy. 5,3 noeuds, à voile et à moteur

À l’est de Fowl Cay et Saddleblack Cay

Notre « enfer » américain s’est terminé officiellement ici à Devil’s Cay. Comme dirait mon chum chercher l’erreur et comme dit Linda:  »J’ai toujours pensé que l’enfer c’était ben plus l`fun que le paradis! ». Nous avons enfin trouvé ce que nous cherchions: un mouillage entouré d’îlots déserts ourlées de trois petites plages chacune orientée différemment, le sable rose, la mer turquoise, des tortues, des raies…Nous sommes seuls et tout nus.

Après trois jours, on commence à prendre le dessus du méga ménage en dehors comme en dedans que nous avions à faire. J’ai fait ma première salade de conches à vie. Nous l’avons dégusté avec trois queues de langouste grillées que nous avons achetées à prix fort raisonnable à des pêcheurs du coin: 10$ + 4 bières.

Ce formidable petit instrument jaune que vous voyiez à gauche est un profondimètre manuel. Je l’avais offert à Jean-Pierre le Noël après avoir acheté notre premier bateau Simone. Je vous le recommande chaudement… Il arrive fréquemment que Jean-Pierre aille sonder avec l’annexe et une fois, qu’il a trouvé le bon spot ou chemin, je le suis avec le voilier. Je crois qu’avec notre 7 pieds de tirant d’eau, il sera de plus en plus utile. Et en plus, ce n’est pas cher du tout. Alors, pourquoi s’en passer… À mettre dans le bas de Noël!

POUR MARIE-CLÉMENCE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *