Méli Mélo

Publié le 15 Mar 2010 | 0 commentaire

MANUEL REEF, TORTOLA, BVI
LAT. 18°30′N – LONG. 64°21′O

De retour à la marina! Ce n’est pas qu’on apprécie particulièrement mais nous avions besoin de mettre le bateau à quai pour recevoir un broker (vendeur de bateau). J’ai aussitôt sauté sur internet vous pensez bien.

La reconnaissez-vous la fille sur le bandeau en haut? Elle a changé de lunette, de couleur de cheveu mais a gardé ton teint de lait, son maillot fushia et son superbe sourire. C’est Danielle la soeur de Jean-Pierre qui nous a visté avec son fidèle Ronald, l’homme à la couette. Bien que leur séjour ait été écourté, nous avons du temps pour s’exciter et se reposer. Nous avons fait notamment une très belle journée de voile pleine de vent. Danielle a été surprise au début quand le bateau s’est mis à gîter sérieusement mais elle s’est rappellée tout doucement de ses croisières à voile dans les Antilles il y a une vingtaine d’année. Précurseure, madame louait déjà en charter. Que du bonheur avec eux!

Bon, le broker asteur….Hum! Très sympa, un british marié à une française qui parle français couramment. Super pitch…mais cela demande réflexion! Certaines conditions sont surprenantes.

Nous nous sommes installés à l’ancre dans Benures Bay le week end dernier. Nous y avons donné rendez-vous à Nancy et Marcel du bateau Namar. Nous nous étions rencontrés au lac Champlain avant notre départ. Eux, avait le projet de partir deux plus tard. Nous avions à ce moment émis cette idée qui nous semblait à tous saugrenue, de nous rencontrer dans les Antilles. Eh bien, un nouveau check sur la liste, c’est fait! Par le réseau du capitaine, nous avons suivi leur migration vers le sud et savions que c’était une question de jour. Un matin, on a entendu Marcel sur le réseau qui rentrait dans le tapis 12 sur 10. Ils étaient dans la baie à côté. Nous nous sommes fait un 11 à 2, une sortie de snorkell et un 5 à 9. Fort agréable! Puis, ils ont continué leur route. Nous avons reconnu Jean-Pierre et moi, la frénésie de la première année, la hâte de découvrir les petites antilles. Nous découvrons sur un mode plus tranquille maintenant. Vraiment un autre rythme!
Ce matin dans la baie, l’eau était super tranquille et d’une rare clarté . En me levant je me suis lancée à l’eau avec mes palmes et mon tuba. J’ai été récompensée. J’aii vu au moins 5 raies grises et le clou, une raie léopard qui s’alimentait et qui se foutait totalement de ma présence. J’ai pu la regarder pendant 15 minutes juste au dessous de moi dans environ 8 pieds d’eau. Son comportement était très différent de celles observés à Barbuda. Elles étaient super apeurées parce que très chassées par les locaux qui en faisaient leurs délices. Et puis, j’ai vu des méduse Cassiopée. Vous savez celle qui se tient à l’envers pour faire pousser un petit gazon sur son bedon pour se nourrir. Et puis, un beau gros calmar pas peureux non plus qui me montrait toutes les figures possibles à prendre avec ses tentacules. Encore, encore!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *