Sicoué, sicoué, sicoué…

Publié le 15 Jan 2010 | 0 commentaire

PORTSMOUTH, DOMINIQUE
LAT. 15°34′N – LONG. 61°28′W

Mais c’est qu’il y en a coulé de l’eau depuis le dernier posting. Tellement que je n’ai pas eu le temps de me poser sur l’ordinateur. De retour à Portsmouth, nous avons débuté la partie plus ”nature” du séjour d’Alexis et Mathilde mais comme le soleil qui se couche, dans la mer chaque soir et que l’on regarde de la plage, les parties se pointent, jour après jour. Il y a eu le party d’anniversaire de Big papa avec band reggae live et celui d’Edison, deux carribean night dance floor en feu included, en plus des p’tits 5 à 7 pour voir les boat boys finir leur journée et rouler.

Gigi et Christian, nos copains des premières heures de navigation vers le sud sont venus nous rejoindre deux jours. Nous les avons retrouver comme si nous nous étions quittés la veille. Avec eux, nos plans de nègre ont pris des proportions inattendues, on ne peut plus excitant. Nous nous rejoindrons entre Porto Rico et les Bahamas quelque part eu début d’avril pour les mettre à exécution. D’ici là pour eux et pour nous, c’est la haute saison des visiteurs.

Tous ensemble, nous avons fait une super expédition d’une journée dans la forêt avec Bouddha, notre guide botaniste adorable. Il travaille avec Sea Bird Tours, je vous le recommande chaudement. C,est le meilleur! Il parle très bien français. Nous avons visiter les fermes fruitières de la Syndicate Forest, Milton falls et Trafalgar falls ou il y a une chute d’eau froide et une chute d’eau chaude une à côté de l’autre. Bains bénéfiques d’eau douce! Tout au long de notre périple, Boudha s’est arrêté pour cueillir des herbes, des feuilles, des branches, des fruits, des fleurs, nous les faire sentir, toucher, goûter et nous raconter leurs usages. Il m’a fait craquer à chaque fois qu’il disait c’est sicoué, sicoué, sicoué (sucré, sucré, sucré) avec ses jolis dreads pleins de coquillages et d’anneaux. Nous avons été sous le charme toute la gang. Et puis, nous nous sommes aussi amusés sous l’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.