Marvelous gorgious

Publié le 2 Jan 2010 | 1 commentaire

LES SAINTES, GUADELOUPE
LAT. 15°53′N – LONG. 61°35,05′W

Détails de notre navigation

DE PORTSMOUTH, DOMINIQUE AUX SAINTES, GUADELOUPE

  • 18,0 mn
  • De 12:00 am hres à 3:00 pm, 3:00 hres
  • Vitesse moy. 6,0 noeuds, à voile

Au mouillage dans le port de pêche

Mathilde et Alexis sont arrivés en Dominique après un voyage aux multiples escales totalisant 23 heures. Pas facille de se rendre ici…

Pas d’aéroport international et peu de vol dans cette partie des Antilles depuis l’Amérique du Nord. Mais ne serait-ce que pour le contact avec les locaux, cela vaut le coup! Toute une expérience…

La veille du jour de l’An, nous avons souper à bord de Bleu Marie. Des tapas: acras, boudin, (c’est devenu un classique) rouleaux impériaux, rillettes de canard, ailes de poulet piquantes, fromages, ananas flambé au rhum vieux…Hum! Le tout évidemment bien arrosé. Puis, nous avons joué à Chabada, un jeu de carte ou il faut suffit de trouver des extraits de chansons avec un mot imposé et de les chanter à peu près juste. On a passé tout le paquet: 54 cartes avec 4 mots sur chaque. On s’est égosillé en masse. Vous devriez essayer! Puis vers les 11:00hres, nous sommes allés ”en ville” (genre trois rues de large le long d’une baie sur moins d’un kilomètre) pis on a cherché le party. Dans le sud des Antilles, c’est toujours la même scénario…Quelques jours avant l’événement, tout le monde parle du big party. À quelle heure? Après la messe, we do respect. Du bateau, lorsque l’on entend les speakers crachés, on saute dans le dinghie. Une fois sur place, sur la rue dans ce cas-ci, on se demande ou est le party? quand il va commencé? On cherche… On marche d’un bord, pis de l’autre, pour finalement réaliser qu’on est dedans. This is it! Enfin…yavais ben du gars qui cruisaient Mathilde et Michèle pis comme d’habitude en Dominique, pas une fille dans place. On a bu de la Kubuli sous l’oeil vigilant de notre capitaine qui nous a ramené sains et saufs.

Le lendemain, il a plu sans arrêt toute le journée, parfait pour récupérer. Le surledemain, Carribean Night chez Big papa’s. Les boat boys nous on dit qu’il y aurait des filles. Good! Nous sommes aller souper sur place. Nous avons rencontré quelques-uns des gars de la veille du jour de l’an. Et c’est reparti…Les filles ont dansé, Michèle a renoué avec Big papa, Alexis s’est donné à fond aussi, il a même cruiser un belle grosse mama mais il n’a pas pogné…Il danse très bien pourtant. Mathilde a son grand désespoir avait de la misère à se défaire du fruit man qui voulait toujours danser avec elle. Les gars en Dominique dansent bien mais lui, il est poche! Jean-Pierre ce soir-là n’était pas dedans. Il a encore fait le chauffeur désigné.

Dire que l’on voulait aller en Dominique pour son trekking en forêt tropicale, ses rivières et ses chutes…Nous nous sommes sauvés aux Saintes hier, c’est plus tranquille ici. J’ose espérer que lorsque nous retournerons en Dominique, nous renouerons avec les beauté de la nature.

1 Commentaire

  1. Ahhhhh… Un de mes plus beaux voyages à vie!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.